Le prix – Contrat d’assurance

Le prix de votre assurance :

Différents critères sont pris en compte par votre assureur pour définir votre contrat d’assurance.

Il y a déjà le conducteur, qui a une histoire automobile, une vie sur la route, des sinistres, qui lui attribuent une note, ce qu’on appelle le bonus ou le malus.

Il y a ensuite le véhicule et ses caractéristiques.

  • La marque de la voiture.
  • Le modèle et la série
  •  Sa puissance fiscale
  •  Son âge
  •  Sa valeur d’achat
  •  Si c’est une voiture neuve, une voiture d’occasion ou une voiture en leasing.

Le type de motorisation joue également :

  • diesel ou essence
  • Hybride ou électrique.

Toutes ces caractéristiques joueront un rôle dans le montant des réparations. En effet chaque véhicule a sa spécificité qui amène avec lui une notation de coût.

Un véhicule cher à l’achat ne sera pas toujours le plus cher à assurer. En effet le prix des pièces de rechange dépendent principalement du volume de véhicule sur la route.

Il est parfois plus cher d’acheter une petite citadine française qu’une citadine coréenne. Mais le volume de la citadine française étant souvent plus important le coût des réparations est moins élevé.


L’usage du véhicule joue-t-il un rôle sur le prix de l’assurance ?

Oui il est évident que le nombre de kilomètres parcourus chaque année joue un rôle. Les trajets également. Il y a plus de sinistre sur des trajets courts et en centre ville, que sur des trajets longs et sur autoroute.

Les accidents en campagne coûtent eux malheureusement plus cher.

  • Essayer de calculer combien de kilomètres vous faites par an.
  • Quel est votre trajet principal.
  • Quels sont les risques sur ce trajet.
  • Est-ce que d’autres personnes que vous conduisent votre véhicule.
Assurance pas chère, au meilleur prix grace à la dashcam et à la caméra embarquée. Bonne assurance.

Les critères du conducteur pour calculer le prix de l’assurance.

Certains facteurs rentrent en jeu pour dans le calcul de votre contrat d’assurance :

  • Votre âge
  • Votre sexe
  • Votre situation familiale
  • Votre situation professionnelle
  • Votre lieu de résidence
  • Votre type de permis de conduire
  • Son ancienneté.

Les jeunes conducteurs par exemple sont considérés à risque. D’autres conducteurs comme les séniors, les pères de famille, les femmes sont quand à eux valorisés par les sociétés d’assurance. Cela pourra faire baisser le prix.


En résumé, votre contrat d’assurance :

Pour pouvoir souscrire un contrat d’assurance, votre assureur vous demandera de nombreuses informations. Sur votre véhicule, vous, votre situation familiale, votre historique en tant que conducteur, vos sinistres.

Il étudiera vos trajets, votre lieu d’habitation, votre lieu de stationnement.

Il existe différents types de contrats en fonction du niveau de garantie et d’indémnisation souhaité.

Elaboration du contrat

Tous ces éléments lui donneront des statistiques permettant d’élaborer votre contrat. Il faudra ensuite choisir avec lui les clauses, au tier / tout risque. Les montants des franchises en fonction des sinistres.

La dashcam ou caméra embarquée permet aujourd’hui d’ajouter un critère au calcul du montant de votre assurance. Elle peut vous permettre d’avoir un meilleur prix.

Les écarts entre deux contrats

On trouve souvent des écarts très important entre deux contrats d’assurance. C’est pourquoi il est très important de comparer tous les contrats et de discuter avec vos assureurs. Il faut privilégier les rencontres dans les petites agences.

En effet il est plus facile de négocier un contrat avec un assureur qui est sur place qu’en ligne. Lors de votre contact téléphonique vous verrez que la personne ne peut vous proposer qu’un contrat standard. En agence, l’assureur a un peu plus d’autonomie et de flexibilité pour négocier.

Faire jouer la concurrence

Il faut également faire jouer la concurrence. Lorsque vous avez plusieurs contrats d’assurance, il est également intéressant de faire jouer le rapatriement de votre assurance habitation pour obtenir un meilleur prix.

Mais attention, une assurance qui n’est pas chère n’est pas forcément une bonne assurance. Une assurance coûte toujours trop cher lorsque nous n’avons pas de sinistre.

Le plus important c’est d’être bien couvert lorsque le pire arrive. Il est très important de bien s’entourer.

17 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défilement vers le haut